Nourriture divine

Avez-vous remarqué cette effervescence qui s’empare de tous les passagers d’un avion quand arrive l’heure du plateau repas ou ne serait-ce que de la collation ?

Tout d’un coup la pression monte vous ne regardez plus votre écran que d’un œil en guettant frénétiquement les hôtesses de l’air qui distribuent les plateaux. Elles commencent forcément par les plus riches, partent parfois recharger leurs chariots juste avant de vous servir, sans compter les imprévus comme les trous d’airs qui stoppent net la distribution. Bref l’angoisse absolue.

Vient ensuite le moment du choix de la boisson : et c’est là que l’on se met à commander des choses complétement incongrus en se léchant les babines comme le jus de tomate (les gens adorent le jus de tomate dans l’avion, la raison est expliquée : ICI)

Pour ma part je commande toujours deux choses à la fois sous les yeux jaloux de mes voisins (genre un café + un verre d’eau pétillante) il m’arrive aussi de réclamer une deuxième bouteille de rouge (les hôtesses acceptent toujours et j’ai comme ça l’impression de prendre un peu une revanche sur les passagers de première classe.)

img_5745

Les plateaux repas sont, il faut bien l’avouer, plutôt dégueulasse et manger dans une barquette en plastique pas franchement agréable.
Mais pourtant plusieurs raisons font que je lutte pour ne pas dormir avant d’avoir reçu ma pitance (en vrai je ne dors jamais en avion, j’ai bien trop peur de m’écraser.)

-On ne sait jamais vraiment sur quoi on va tomber ça créer un peu de suspens (par exemple sur Air Transat à l’aller de mon vol Paris-Montréal j’ai eu le droit à une pizza pour le goûter / après le plateau déjeuner du midi : et bien je ne m’y attendais pas du tout.)

-Les hôtesses sont généralement sympathiques et le simple fait qu’elles nous demandent : « pâtes ou poulet ? » nous remonte le moral (mon voisin dont c’était le premier vol était en total stress : « pâtes ? poulet ? poulet ? pâtes ? je sais pas c’est quoi la sauce ? »)

-Ceci est peut être notre dernière occasion de manger de notre vie avant de s’écraser en plein océan atlantique avec pleins d’étrangers…

-On a l’impression que c’est gratuit (même si on a payé notre billet d’avion 1000 balles.)

image50-3

Pour les fans comme moi de plateaux repas aériens, j’ai découvert ce site génial : http://www.airlinemeals.net

Il regroupe pleins de photos de repas d’avions par thèmes (Big Up pour le repas de première classe d’un vol Etats-Unis-Japon.)