Que votre coeur ne se trouble pas !

Entendez-vous le bruit des chevaux ? 1 Rois 7:6

Plus de prières avec chapelet sur : chapelet-catholique.fr

Coïncidence :

Je prêchais un dimanche en Belgique et le thème de mon message était  les 4 chevaux de l’Apocalypse. Soudain, à la fin de la prédication on entendit des claquements de sabots s’approchant de la salle et nous vîmes une dizaine de cavaliers passer tranquillement devant les deux grandes baies vitrées de l’église. Ce bruit résonne encore à mes oreilles.

Pourquoi ces tumultes parmi les nations ?  Luc 21:25. Act. 4:25

Nous sommes la génération qui est entrée dans le troisième millénaire. On nous annonçait que le bug informatique de l’an 2000 créera une panique mondiale et un effondrement économique général. L’an 2000 est passé et pas d’effondrement. Des rumeurs circulent sur l’ex-Union soviétique, notre voisin malade (très malade..) qui brade son armement nucléaire et dont les déchets radioactifs sont en train de pourrir dans la mer Baltique. Entendez-vous tous ces bruits qui font frissonner ?

« Que votre cœur ne se trouble pas »  dit Jésus.  Jean 14:1

Toutes ces informations semblent alarmantes, mais notre Dieu est le maître de l’histoire. Les marchands de la peur continueront de manipuler les sentiments de leurs auditeurs. Et les disciples de Jésus poursuivent paisiblement leurs sentiers balisés. Si les 4 chevaux de l’Apocalypse parcourent la terre ( selon ma compréhension : la religion, la guerre, la famine et la mort), entendez vous le bruit rassurant de Jésus, le Vainqueur à la tête de ses troupes ?

Le secours est là !

Elie a entendu le bruit de la pluie. Nous, nous entendons le bruit des chevaux. Non pas, pour attendre une victoire future, mais pour relever la tête maintenant et vivre notre espérance aujourd’hui. Il y a des moments dans l’histoire où la tentation est grande de l’interpréter trop vite. Alors apprenons à prendre un peu de recul et on verra mieux le tableau dans son ensemble …Trop de bruit rend sourd.

Pour une meilleure perspective de l’Histoire, je vous donne rendez-vous en 2016, entourés de vos petits enfants. Et je vivrai chaque jour pleinement en sachant que Jésus viendra peut-être demain.

Vincent Fernandez