Ce qu’il faut avoir en tête sur la Mustang (2005+)

Après 2 ans d’utilisation et 35 000 km, voici je pense, ce qu’il faut savoir sur les Mustang (2005+) avant d’acheter et pour que le rêve ne se transforme pas en cauchemar.

Tenue de route :
Soyons clair ces autos tiennent la route, mais toutefois il faut bien assimiler qu’il s’agit de voitures ayant 210 cv pour les V6 , 305cv, 420cv voir 500cv pour les V8 aux roues arrières sans les aides à la conduite « modernes » se contentant d’un anti-patinage et d’un ABS, point d’ESP et autre trucs du genre sur ces auto, donc la Mustang se conduit vraiment.

Comme pour la plupart d’entre nous il ne s’agit pas de nos daily , il faut une petite phase de re-adaptation à chaque fois, car contrairement à notre diesel favori du quotidient , si on appuies à fond sur la pédale de droite, les chevaux sont là et déboullent de derrière et non pas à l’avant.

Bref c’est comme toute les propulsions « puissante » , ça se conduit en douceur et avec humilité sur le mouillé.

Freinage :
Bon c’est là LE point faible de l’auto, le freinage est quoi que l’on dise puissant et efficace, sa faiblesse c’est son endurance.

Un remplacement de plaquette par des plus tendres (EBC red ou Yellow) contribue efficacement à rendre se point très acceptable pour une utilisation que je qualifierai de « normale-rapide », cela n’en fera pas une Porsche mais ça sera rassurant.

Si vous souhaitez faire du circuit de manière assidue, là il faut upgrader un peu mais ça implique un budget assez conséquent (1500 à 2000 €)

Une solution intermédiaire est d’augmenter la taille des disques arrières (autour de 500/600€)

Consommation :

Il faut compter entre 11 et 13 L au 100, peu de différence entre V6 et V8, c’est un budget qui si il n’est pas énorme pour ce type de véhicule est à prendre en compte malgré tout, surtout si utilisation en daily, après il faut savoir que la Mustang roule très bien à l’ethanol (E85 ).
A savoir, la Mustang est réglée d’origine pour un carburant de moins bonne qualité que notre SP95, donc cela ne sert à rien de mettre du 98 dedans, il n’est pas exploité. (si utilisation d’un boitier SCT ou autre c’est différent, il faut utiliser le carburant que vous avez paramétré)

Assurance :

Ce n’est pas excessif, mais ce n’est pas donné non plus, ça dépend des profils de conducteur et des garanties choisies, mais je dirai que pour une assurance tout risque , sans limitation de kilomètre en trajet/travail pour un quarantenaire avec 40% faut compter entre 600 et 1000 €.

Entretien :
Vous allez lire tout et son contraire, le budget entretien de la Mustang est raisonnable, mais il ne faut pas croire ceux qui disent que ça revient moins cher qu’une 308/Golf ou autre.
Le budget est à la limite équivalent mais pas inférieur car les entretiens sont tous les 7500/8000 alors que sur les autos européennes c’est tout les 15/20000. Chaque opération est moins chère certe mais revient plus souvent donc ….

Pour les boite Auto, vidange tous les 45000 km (250/300 € chez PARTPLUS)

Toutefois, c’est une auto puissante, qui peut rouler vite donc que l’on doit arrêter … La consommation des pièces d’usure (frein notamment) s’en retrouve plus importante.

Prévoir un peu de pneumatiques si vous aimez jouer du coté « muscle car »

Quelques prix (fourniture) :
Disques de frein (EBC haut de gamme) : 280 € les avant, 205 € les arrière en pointés ,rainuré
Plaquettes de frein (EBC yellow) : 140 av , 105 ar
Câbles de frein à main (un classique) : 180/200€
Filtre à huile : 15 € chez notre partenaire PARTAVENUE
Filtre à essence : 25 € chez notre partenaire PARTAVENUE
Filtre habitable : 25 # chez notre partenaire PARTAVENUE
Huile : compter environ 12€ le litre , il en faut 5.5

Disponibilité des pièces :
Pour les fournitures courantes, il y a plein de possibilités en France à des tarifs « normaux » par notre partenaire PARTAVENUE par exemple.

Pour les éléments de personnalisation, il y a €bay, et un nombre important de fournisseurs au USA, le point « dur » étant les frais de transport et douane, pour cela il y a des filières pour réduire ces couts, mais il ne faut pas perdre de vue que si la pièce a un tarif de base « sympathique » , le budget transport va en augmenter le cout.

Le point « compliqé » est celui des éléments de carrosserie, car c’est aux USA, c’est volumineux et lourd… donc, en cas d’accident, c’est long en expertise et obtention des pièces.

Il faut explorer du coté de l’Angleterre car la communauté Mustang y est très active.

Finition/qualité de fabrication :

Là vous avez entendu que c’était fini comme les européennes des années 60…

On en est très loin je dirai année 90 plutôt, certes ce n’est pas une finition ni des matériaux d’une des dernières productions Germanique, mais c’est fonctionnel, correctement assemblé, mais néanmoins rustique. Personnellement ça ne me choque pas outre mesure. Il ne faut pas non plus perdre de vue le rapport prix/puissance/sensation que l’on ne trouve pas dans nos contrées à moins de 4 fois le prix de la Mustang

Un grand bon en avant a été fait avec les modèles 2010 et un autre avec les 2013 qui sont de mon point de vue au niveau des standards européens.

Fiabilité :

Faut être clair, c’est du costaud, que ce soit le moteur, les BVM ou les BVA tant que c’est entretenu correctement.

Point à surveiller , le capot en alu qui a tendance a être victime de corrosion car présence de particule métalliques dans l’aluminium. défaut possible d’étanchéité au niveau du pare brise qui peu amener des infiltrations d’eau sur le boitier électronique de servitude (SJB), qui n’aime pas trop cela …

Seule une francisation bâclée peu entaché la fiabilité au niveau électrique.

Ordre d’idée de prix  :

L’année n’a finalement que peu d’impact voir nul, troublant mais c’est comme ça !!!
Kilométrage entre 40 et 70000 km.

V6 base (int tissus) : autour de 15K€
V6 pony package : entre 16 et 18
V6 cab int cuir : entre 20 et 22
GT base : entre 20 et 24
GT premium : entre 22 et 28
GT cab : entre 23 et 28
GT/CS : entre 27 et 35

A prendre en compte en cas d’achat « coup de coeur », le marché pour ce type d’auto est restreint, donc sauf à brader votre auto, en cas de vente ne pas s’attendre à la vendre en 10 jours…

Voila , c’est ma synthèse, elle vaut ce qu’elle vaut. Je me dis que c’est tout de même mieux de savoir à quoi s’en tenir .

n’hésitez pas à en ajouter , ça aidera les futurs acheteur